Top 3 des destinations pour optimiser la fiscalité de vos revenus !

Top 3 des destinations pour optimiser la fiscalité de vos revenus !

Le conseil en gestion de patrimoine et entreprise à votre service

La France est l’un des pays avec le taux de prélèvement le plus élevé au monde. Malgré les efforts déployés par les conseillers en gestion de patrimoine pour optimiser la fiscalité s’appliquant sur les revenus de leurs clients, de nombreux entrepreneurs excédés et des personnes fortunées cherchent à quitter cet enfer fiscal pour une destination plus clémente. Certains conseillers en gestion de patrimoine proposent d’ailleurs des services d’expatriation pour ces clients. L’allocation patrimoniale doit alors souvent être revue. Aussi, l’expatriation lève plusieurs questions relatives à la structuration juridique des placements financiers. Les experts en gestion de patrimoine, accompagnés d’avocats fiscalistes, sont les interlocuteurs de choix pour opérer ce changement de lieu de résidence. Dans cet article, nous vous proposons 3 destinations idéales pour ne plus subir une fiscalité confiscatoire sur les revenus du patrimoine et professionnels.

Monaco : stratégie patrimoniale optimale, le soleil en bonus.

Monaco est l’une des destinations les plus attrayante pour s’exiler. La pression fiscale y est une des plus faibles au monde. Mais cette destination n’est pas accessible à toutes les bourses. En effet, le prix de l’immobilier est très élevé, de l’ordre de 40 000 euros le mètre carré, ce qui est bien plus cher qu’à Paris. De facto, Monaco est une destination qui exclut les « petits » entrepreneurs et « petits » rentiers.

L’avantage de Monaco ? Les étrangers s’y installant ne paient pas d’impôts sur le revenu, qu’il s’agisse de revenus monégasques ou perçus d’autres pays. Une exception à cette règle : les revenus perçus en France (les personnes travaillant en France ou disposant de revenus de source française) sont taxables. Les entreprises réalisant plus de 25 % de leur chiffre d’affaires en dehors de Monaco sont soumises à l’impôt sur les bénéfices (ISB). Son taux d’imposition n’est pas particulièrement intéressant. Par conséquent, s’installer à Monaco est intéressant si vous percevez des revenus (salaire ou dividendes) de sociétés basées à l’étranger.

Monaco destinations optimiser fiscalité

Il n’y a pas d’impôt sur la fortune. Bien que l’ISF ait récemment disparu en France, la menace de son retour ressurgit régulièrement et il reste l’IFI. À l’inverse, la stabilité de la fiscalité monégasque est un élément rassurant. Pour devenir résident fiscal à Monaco, il faut y vivre 6 mois de l’année, justifier que l’on peut vivre sans travailler et déposer au minimum 500 000 euros sur un compte bancaire. De nombreux experts en gestion de patrimoine travaillent à Monaco et sauront vous accompagner pour mettre en œuvre une gestion patrimoniale optimale.

Cerise sur le gâteau, Monaco est une ville située sur la Côte d’Azur, et propose un cadre de vie ensoleillé très agréable. La ville est sûre et richement dotée en équipements. Les appartements avec vue sur la mer sont naturellement les plus prisés.

Londres, exonération d’impôt sur les revenus étrangers.

À défaut de proposer un climat particulièrement attractif, emménager au Royaume-Uni permet d’acquérir le statut de résident non domicilié, on parle aussi de résident « non-dom ». Ce statut particulier permet une exonération complète d’impôt sur les revenus de source étrangère.

Londres : destination optimiser fiscalité

Ce statut ne peut s’appliquer qu’aux résidents non britanniques. Ce régime est valable 7 ans. Au-delà, un forfait fiscal doit être acquitté chaque année (il demeure fiscalement intéressant). Le Royaume-Uni est donc une destination particulièrement attractive pour les détenteurs de gros patrimoines. Londres constitue une destination de choix en raison de son cadre de vie et des transports (aéroport international, TGV, etc.). Kensington, Chelsea ou Hyde Park sont des quartiers très appréciés des exilés à la recherche d’un cadre chic et agréable.

Malte, pour les petits entrepreneurs.

Monaco et Londres sont des lieux où le coût de la vie est cher. Alors que Malte est une destination accessible pour les entrepreneurs à la surface financière plus modeste. Malte propose un régime fiscal analogue au régime non domicilié qui existe au Royaume-Uni. Encore une fois, il faudra justifier d’une présence réelle sur place, vivre minimum 6 mois sur l’île.

Malte : destinations optimiser fiscalité

D’autres destinations sont également envisageables pour optimiser la fiscalité des revenus du patrimoine et de l’entrepreneuriat, notamment la Belgique clémente au niveau de la fiscalité du patrimoine. Dans tous les cas, il est essentiel de faire appel à des conseillers en gestion de patrimoine ainsi qu’à avocats fiscalistes afin de bien anticiper l’impact financier de l’expatriation, et de se mettre en conformité avec les juridictions de l’État de départ et celui d’arrivée. Si vous souhaitez changer d’air, découvrez notre tout dernier article : Les plus beaux panoramas de France !

Please follow and like us:

Une réaction au sujet de « Top 3 des destinations pour optimiser la fiscalité de vos revenus ! »

  1. Bonjour
    En ce qui concerne Monaco, outre sa qualité de vie car la ville est belle constamment en travaux et la sécurité des lieux (caméras et police), la vie est très chère. Dans l’immobilier le moindre appartement dans les tours, le prix moyen est de 3 Millions € et peut même atteindre des sommes de 10 à 12 M€ et très peu d’opportunités à saisir véritablement dans la ville même. Autant dire que même avec 500 000 € sur un compte, c’est le SMIC. Il faut avoir une fortune personnelle. Les loyers sont également à des prix hors normes pour quelqu’un qui veut vraiment y vivre même quelqu’un des Hauts de Seine ou de Levallois Perret…
    Il suffit de voir les étrangers qui investissent et qui y résident ce sont de très grosses fortunes. Seuls les monégasques de souche ont un statut particulier et des loyers à la hauteur de leurs revenus, car il y a longtemps qu’il n’y aurait plus de monégasques à loger. Pour un Français il n’y a pas d’interet à venir à Monaco. Si l’on fait le ratio travailleurs et habitants bon nombre viennent de Nice, Eze, Cap d’Ail, Menton, Cannes, Antibes… et viennent en train, car pour stationner c’est l’enfer et même hors vacances d’été ou les touristes s’y bousculent.
    L’avantage de cette ville c’est que l’ on peut la parcourir sans voiture, il y a toujours des ascenseurs et des passages qui permettent de se déplacer à pied et même en bus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez notre blog ? Faites le savoir !